Législatives 2017 Gard : Écologie et solidarité pour changer la vie

Share Button

http://www.lamarseillaise.fr/gard/politique/58816-legislatives-2017-gard-ecologie-et-solidarite-pour-changer-la-vie

Sur la 5ème circonscription du Gard, deux nouveaux candidats se sont présentés vendredi matin.Benjamin Deceuninck habitant des Cévennes minières et Valérie Pommet de Saint-Hippolyte-du-Fort, seront chargés de porter les couleurs d’Europe Écologie Les Verts.

 

Pour cette 5ème circonscription du Gard actuellement détenue par le socialiste William Dumas qui ne se représente pas, Europe Écologie Les Verts a choisi d’aligner deux nouvelles figures de la politique locale.

Deux nouveaux candidats mais pas pour autant des inconnus sur le terrain, à commencer par le titulaire Benjamin Deceuninck. Très impliqué dans le milieu associatif, cet ancien agriculteur aujourd’hui responsable d’une entreprise d’insertion ne s’est engagé qu’il y a deux ans auprès d’EELV. Mais son parcours de militant pour la cause écologique et l’économie solidaire date de bien plus longtemps que cela.

A ses côtés, c’est une figure bien plus discrète qui est présentée comme suppléante en la personne de Valérie Pommet. La jeune Cigaloise n’est pas encartée à EELV mais elle en partage les valeurs. « Je suis depuis toujours militante de la cause écologique », dit cette responsable associative qui veut profiter de cette campagne pour mettre en lumière le réseau associatif « qui fait un très gros travail dans l’économie sociale et solidaire et qu’on ne voit que très peu ». D’où sa volonté de sortir un peu de l’ombre durant la campagne.

Les deux candidats qui parlaient sous le regard complice de la conseillère départementale EELV sur Alès 1 Geneviève Blanc, ont tous deux la certitude que « la France traverse une crise démocratique grave. Et ce n’est pas avec les vieux schémas verrouillés par les appareils de partis qu’on sortira de l’ornière », souligne Benjamin Deceuninck.

La participation citoyenne

Les deux candidats écologistes en sont persuadés, « nous sommes arrivés à une période où tout peut basculer. Soit on accepte d’exclure des millions de gens soit on remet tout à plat et on permet à chacune et chacun de participer de façon citoyenne à notre avenir. »

C’est cette dynamique autour d’une autre citoyenneté que les deux candidats veulent créer durant la campagne. « D’autant que l’écologie et l’économie solidaire représentent une formidable source d’emplois nouveaux dans laquelle la France a pris un retard considérable par rapport à ses voisins européens », martèle Benjamin Deceuningk. Et pour permettre à tous de se mêler de politique, les deux candidats soutiennent l’idée de plus en plus partagée de la création d’une VIème République « et la mise en place d’une réelle proportionnelle ».

Ce programme sera décortiqué lors de cafés citoyens que les deux candidats organiseront à Alès mais aussi Anduze, St-Hippolyte-du-Fort et au Vigan. Ils ont également reçu le soutien de la conseillère régionale EELV Aurélie Génolher.

Alain Laurens

Share Button

Laisser un commentaire